Événements à venir

  • Sun, Nov 24
    Place de la Bourse
    Nov 24, 2019, 2:00 PM
    Place de la Bourse, Place de la Bourse, 75002 Paris, France
    Le 24 novembre aura lieu la 1ère Grande Maraude 2019-2020. Le principe est simple: 100 personnes environ quadrilleront Paris pour apporter leur aide à des bénéficiaires en distribuant nourriture, boissons, produits d'hygiène et vêtements et en entamant un dialogue. Inscrivez vous : places limitées!
    Partager
 

LA VIE ASSOCIATIVE

Faire partie de l'équipe

 
49627742_382780752508042_219293532409351

NOS VENTES DE GÂTEAUX

À travers cette initiative, notre but est de financer la sortie annuelle avec les enfants du pôle Scola. C'est aussi l'occasion pour nos membres de se mettre aux fourneaux pour produire les meilleurs mets culinaires.

NOS VOYAGES

L'association tâche d'organiser un voyage pour ses membres chaque année. Cela nous permet de passer de bons moments prolongés les uns avec les autres mais aussi de découvrir de nouvelles cultures. 


En 2018 nous avons été à Franckfort, et en 2019 à Bruxelles.

IMG_0337.JPG
blm98-7xylj.jpg

LES SORTIES

Nous nous retrouvons régulièrement pour partager des moments ensemble au cinéma, au musée, au restaurant ou encore
chez l'un.e. d'entre nous.
C'est l'occasion de  mieux nous connaître et d'entretenir la cohésion de groupe.
Plus que des bénévoles oeuvrant ensemble, nous sommes aussi une grande famille qui entretient des liens forts. 

Rechercher

Crise du Covid-19 : bilan contrasté pour les associations


En cette période de crise sanitaire, les dons aux associations ont connu une hausse considérable. Ils ont en effet : "augmenté de 22% au premier semestre 2020 par rapport à l'an dernier", rapporte la journaliste Sandrine Aramon. 44 associations concentrent la majorité de ces dons.

Alors que les prélèvements automatiques ont progressé de 5%, les dons en ligne ont, quant à eux, littéralement explosé avec une augmentation de 230 %. Ces contributions touchent par ailleurs toutes les classes sociales. "Les dons de moins de 150 euros sont en hausse de 30% : cela représente plus de la moitié du montant total des dons reçus au premier semestre."




Une augmentation du besoin des associations


Beaucoup des conséquences directes et indirectes de la crise sont encore peu ou mal évaluées mais les premiers constats donnent le vertige. L’épidémie a fait basculer dans la pauvreté plus d’un million de nouvelles personnes en France. La Banque mondiale quant à elle estime que 150 millions de personnes ont basculé dans l’extrême pauvreté au niveau mondial.

De plus, l’Education nationale pointe que 500 000 enfants auraient décroché scolairement pendant le confinement.

Or, nous savons que le décrochage scolaire peut avoir des conséquences sur le long terme. Une personne sans diplôme a en effet bien plus de chances de se retrouver dans une situation précaire. Les associations seront donc d'autant plus mobilisées dans les années à venir pour faire face à cette hausse de la pauvreté.




Une hausse des dons insuffisante


En moyenne, 56 % des associations observent des impacts négatifs de la crise sur leurs finances.

Malheureusement, cette hausse des dons n’a pas su compenser entièrement la baisse considérable des ressources des associations.

89 % de celles-ci ont perdu des bénévoles durant le confinement, 68% ont été quasiment à l’arrêt et 86 % ont été contraintes d’annuler leurs événements, dont les collecte de fonds.

En moyenne, 56 % des associations observent des impacts négatifs de la crise sur leurs finances. Elles réclament donc de l’aide à travers des dons matériels et financiers, ainsi qu’une protection accrue du gouvernement.



Alors n’hésitez pas à donner et à soutenir les associations en cette période difficile.

Chaque personne à la capacité d'agir à son échelle.

Dorine Dubois

©2019 par Fleur de Bitume. Créé avec Wix.com